Remontez vos observations à votre association,

Envoyez nous celles-ci à l'aide de la page "contact" du site.


Novembre 2015

1ère décade :

Une décade à l'image de ce début de saison, c'est à dire en dent de scie. Malgré un bon petit début de décade avec quelques oiseaux en ballade lors des 3-4 premiers jours, la douceur actuelle n'étant pas propice à un beau mouvement, on est vite retombé dans nos travers.

Cependant en début de décade ont été aperçus quelques sarcelles, souchets, pilets, siffleurs et colverts pour les anatidés mais pas assez en grand nombre pour espérer en voir durant la journée.

Le petit vent placé "sud est" a permis aux migrateurs terrestres de prendre le chemin du grand sud et c'est avec joie qu'on a pu apercevoir de beaux paquets d'étourneaux, de pigeons et quelques grives dite "tcha-tcha".

Par contre les autres grives se font plus rare et ne passent qu'en petits paquets de 5 à 10 individus et à de belles hauteurs malheureusement. Des vanneaux ont été vus aussi dans les bas-champs.

Pour les limicoles il faut sortir la longue vue et essayer de les trouver sur la plage. Pas ou très peu de courlis. Des pies de mer sont tous de même présentes mais on peut compter les individus sur les doigts de la main. Avec un vent de secteur "sud ouest" à "ouest" prévus pour la seconde décade Il est fort probable que l'on en voit pas beaucoup plus mais bon la migration nous réserve tellement de surprises... Il va falloir y être pour le voir.

Amitiés en saint Hubert et rendez vous aux alentours du 20 pour la suite.


Octobre 2015

1ère, 2ème et 3ème décades :

Bonjour amis chasseurs,

 

Comme vous avez pu le constater sur les réseaux sociaux ou même directement dans la baie, la présence de migrateurs terrestres et d'anatidés a été faible voir quasiment nulle.


 Il aura fallu attendre la lune de fin de mois pour voir arriver les premières belles bandes d'étourneaux, de grives, de vanneaux, de pigeons mais aussi des bécassines, quelques sarcelles, souchets, pilets mais en petit nombre vu l'époque et le peu de canard d'aperçu depuis début aout. Il y eu un beau mouvement migratoire à cheval avec le mois de novembre donc je vous en dirai un peu plus dans les prochaines observations qui recommenceront à être publiées toutes les décades et ceux jusque la fin de saison.


Amitiés en saint Hubert


Septembre 2015

1ère, 2ème et 3ème décades :

Bonjour amis chasseurs,

 

Un mois de septembre qui a démarré timidement avec quelques limicoles de présents sur la plage des pauvres environ 70 courlis et quelques chevaliers. Il aura fallu attendre cette fin de première décade pour voir arriver quelques autres espèces de limicoles et nos chers anatidés grâce a des vents de flux d'est. Cependant il n'y a pas eu des milles et des milles oiseaux présents en baie mais des sarcelles en bon petit nombre sont venues nous rendre visite ainsi que quelques siffleurs pilets souchets mais en nombre très minime mais ceux qui prouve que ca commence à bouger tout doucement. Pas mal de bécassines sont présentes sur le territoire en ce moment et des bottiers ont aperçu une volée d'oies cendrées direction plein sud en milieu de décade mais a une belle hauteur.

 

Vu le peu d'oiseaux présents en baie lors de cette seconde décade de septembre vous comprendrez que j'y ai fait l'impasse. Une décade maigre tant en limicoles qu'en anatidés et même en migrateur terrestre. Cependant quelques ramiers passent et repassent au dessus de la baie mais déjà a une belle hauteur. La troisième décade accompagnée de son petit vent a tendance EST a vu arriver quelque anatidés tels que sarcelles hiver (en nombre intéressant) siffleurs et les premiers pilets tandis que le souchet commence a se faire un peu plus rare. Certes pas en nombre extraordinaire mais régulièrement tout au long de la semaine pour le plus grand bonheur des huttiers ainsi que les bottiers. Concernant les limicoles, rien de bien exceptionnel a se mettre sur le point mire. Quelques courlis, pies de mer de présent sur la plage ainsi que des chevaliers. Les bécassines quand à elles viennent nous rendre visite de temps en temps sans vraiment trop rester dans la baie. Pour les migrateurs terrestres il va encore falloir patienter. Des étourneaux en nombre infime, des grives invisibles pour le moment et des pigeons qui volent très haut. Peut être que la chute de la température annoncée pour le milieu de première décade d'octobre va déclencher les migrateurs terrestres.


Rendez vous dans la prochaine observation. Amitiés en Saint Hubert



Aout 2015

1ère décade :

Bonjour amis chasseurs,

 

Une nouvelle saison vient de débuter et qui dit nouvelle saison, dit nouvelles observations.

 

Voici ce que l’on a pu observer en baie de Canche lors de cette première décade d’ouverture.

 

Une ouverture assez sympathique et réussie, avec une belle présence de limicoles, tels les courlis cendrés, corlieux, chevaliers gambettes, aboyeurs, le tout à l’unité ou en petits paquets. On a également pu observer les premières bécassines, de jolies volées et quelques oiseaux à l'unité.

 

De belles bandes d’anatidés ont survolé la baie, à de belles hauteurs, un régal pour les yeux. On a pu observer, colverts, sarcelles d’hiver et souchets.

 

Lors de cette première décade, morillons, milouins, chipeaux , ainsi que des ouettes d’Egypte ont également été aperçus, en journée, ou sur les mares de hutte la nuit…

 

Bref, une belle ouverture, même si depuis, le mouvement s’est atténué. Espérons que le petit coup de vent d’Est annoncé pour cette deuxième décade nous amènera quelques oiseaux.

 

On se retrouve dans une dizaine de jours…

 

Amitiés, en St hubert.

2ème et 3ème décades :

Bonjour amis chasseurs,

 

On n'attendait tous avec impatience ce fameux passage du 15 aout et je crois qu'on l’attend encore. Très peu d'oiseaux ont décidé de nous rendre visite que ce soit en anatidés et en limicoles. Cependant quelques sarcelles et souchets sont présents sur le territoire ainsi que des colverts.

Les petits coups de vent orientés NORD EST parfois EST ont permis à la bécassine de montrer le bout de son bec et ce en jolis paquets parfois. Des volées de 45 puis 15 ou encore par 5 ont été observées dans la baie.


Quelques siffleurs et pilets ont aussi été observés mais en nombre très minimes en cette fin de troisième décade. Pour les limicoles quelques « pied rouge » mais aussi des chevaliers aboyeurs, des pies de mer et des courlis se baladent tranquillement au grès des marées entre la plage et la baie. Nous allons attendre patiemment septembre et ses petites fraicheurs de la nuit pour voir si nos chers oiseaux se décident à bouger.


 

Amitiés, en St hubert.


Décembre 2014

1ère décade :

Ce fut une décade en demi-teinte avec plusieurs flux différents de vent plus ou moins fort... Tout d'abord nous avons commencé cette décade avec des vents modérés de secteur EST - NORD EST juste avant que la lune soit pleine. Il y eu 3 jours en ce début de décade qu'il ne fallait pas louper mais je vous rassure même si la baie s'est réveillée un peu comparé au reste du temps, ça ne fut pas la grande migration espérée. Cependant les sarcelles d'hiver furent bien présente durant ces 3 jours mais pas de quoi ravir tous les huttiers et encore moins les bottiers. Quelques pilets étaient aussi de passage mais en moins grand nombre que ces dernières. Il semblerait que des courlis rentrent un peu plus dans la baie qu'à l'habitude, cependant ils sont bien présents sur la plage des pauvres mais toujours hors limite de nos territoires. Malgré une fin de décade où le gel commençait à passer à l'offensive et où nous pouvions espérer un arrivage ce fut de plus en plus difficile au fil des jours. Très peu de migrateurs terrestres nous ont rendu visite et avec la tempête qui se lève pour ce début de seconde décade, je crains que les décades se suivent et se ressemblent, malheureusement. Ne perdons pas patience ils finiront par arriver... Amitiés en saint Hubert

2ème décade :

C'est avec grand regret que je vous fait part de mes observations. Malheureusement les décades se suivent et se ressemblent, un peu comme les dépressions. Ce fut une décade des moins animée en baie, seul le vent fort parfois très fort venu d'ouest agite nos mares. Cependant les plus courageux a avoir passé quelques nuits lors d'accalmies ont eu la récompense de prélever 1 voir 2 sarcelles mais pas plus. Quelques siffleurs et une belle bande d'oie ont été aperçus a l'entrée de notre baie. Sur la plage des pauvres, mis à part des tadornes et quelques courlis, les autres espèces sont peu présentes. Pour les migrateurs terrestres rien d'extraordinaire, il en passe de moins en moins sur notre territoire et ce depuis un petit moment déjà. Aurons-nous un peu plus de chance lors de cette troisième décade qui s'annonce difficile ? Qui sait peut être que le père noël nous apportera le gibier tant atendu. Bonnes fêtes de fin d'année à vous tous. Amitiés en saint Hubert

3ème décade :

La migration n'a pas l'air de vouloir se mettre en place et ce n'est que quelques canards qui viennent nous rendre visite. Le peu de canards présents est la sarcelle d’hiver,  quelques colverts et siffleurs viennent animer la baie en cette période de fête mais en nombre minime pour l'époque. En effet la douceur et les vents fort a flux d'ouest ne sont vraiment pas propice à la migration pour espérer voir siffleurs, chipeaux et autres anatidés en grand nombre. Pour les migrateurs terrestres,  même son de cloches. Très peu de grives, étourneaux, et pigeons sont observés. Vanneaux et autres limicoles sont très peu présents également dans notre belle baie. Amitiés en saint Hubert


Novembre 2014

1ère décade :

Les décades se suivent et malheureusement elles se ressemblent un peu. Malgré la pleine lune, très peu de canards d'observés dans ces 10 premiers jours de novembre. Il faut dire aussi que les températures sont encore douces pour espérer voir arriver en masse ces chers volatiles tant attendus. Les quelques canards qui ont pu être observés dans la baie sont principalement les pilets, sarcelles et quelques siffleurs. Pour les migrateurs terrestres c'est tout le contraire. Nous avons la chance de voir passer pratiquement chaque matin les grives et étourneaux en belles bandes avec quelques fois des vanneaux qui suivent le mouvement. Le weekend end dernier un beau passage de ces derniers a eu lieu accompagné de pluviers et quelques bécassines. Pour les limicoles quelques courlis cendrés et corlieux se baladent dans la baie et sur la plage des pauvres mais vraiment rien de magique. Quelques barges étaient encore en route vers le sud mais elles n'ont fait que passer, il faut dire qu'avec les températures actuelles elles ne sont pas fatiguées. Les bernaches cravants présentes en grand nombre il y a encore quelque jours commencent a diminuer, certaines ont décidées de continuer leur migration tandis que d'autres profitent encore de la baie et de ce qu'elle leur propose. Les 2 premiers jours de la deuxième décade ont été un peu plus animés en canards mais nous y reviendront plus précisément dans quelques jours. Quelques bécasses ont été aperçues à travers les créneaux dans la baie a la tombé de la nuit. Elles ne sont pas encore présentes en grand nombre non plus… J’ai oublié de préciser que des rieuses et cendrées ont été observées lors de cette décade. Amitiés en saint Hubert

2ème décade :

Après une première décade un peu triste en canards nous avons commencés la seconde avec un peu plus de présence de nos chers anatidés. Les deux premiers jours les nuits dans la baie ont été un peu plus animées mais cependant ca reste léger pour la période. Sarcelles, pilets ont été aperçus avec quelques siffleurs mais pas encore de jolis paquets de ces derniers. Il y a eu aussi un gros creux en milieu de décade avec zéro canard de vu. Des oies, surtout des cendrés nous passent au dessus de la tête pratiquement tous les jours pour le plus grand plaisir des yeux. Il y a eu durant certaines nuits un beau passage de vanneaux, pluviers, bécassines, grives et étourneaux qui remontaient le long de la Canche pour se diriger dans les bas-champs.

Amitiés en saint Hubert

3ème décade :

Les décades se suivent et malheureusement se ressemblent surtout pour les anatidés qui n'ont pas l'air de vouloir commencer leur migration ou alors très peu. Pendant cette décade le très peu de canards aperçus étaient la sarcelle et le pilet, quelques souchets et très peu de siffleurs. Je suis moi même allez faire un petit tour sur notre chère plage des pauvres et j'ai trouvé cette dernière que très peu peuplée en limicole. Environ 70 à 90 courlis et une trentaine de pie de mer d'observés mais difficilement approchable. Le passage d'oie cendré a diminué lors de cette décade et dans les derniers jours nous en voyons plus du tout à mon plus grand regret. Le mouvement des migrateurs terrestres s'est bien atténué aussi, quelques vanneaux étaient de passage au  levé du jour mais très peu de sansonnet et de grives. Avec le froid et les premières gelées, la première décade de décembre devrait nous apporter nos chers oiseaux tant attendus et en plus grand nombre mais la migration est remplie de malice et c'est ce qui en fait son charme. Nous verrons bien ce que la nature veut bien nous amener dans quelques jours. Amitiés en saint Hubert.


Octobre 2014

1ère décade :

Avec des vents contraires à l'amorce d’une petite migration, il n'y a pas eu grand chose en anatidés, turdidés et en limicoles. Cependant quelques-uns de ces derniers comme courlis et pies de mer étaient bel et bien présents sur la plage des pauvres en ce début de décade mais difficile de les approcher. Environ 80 pies de mer et autant de courlis ont vagabondé sur la plage au gré des marées. Le premier weekend de cette décade fut marqué par un léger mouvement d’anatidés. Sarcelles d'hiver,  siffleurs,  souchets et pilets sont venus nous rendre visite en baie. Certains de ces oiseaux ont pu être prélevés par les huttiers qui n'ont pas eu peur d'affronter les gros coefficients qui nous étaient réservés lors de cette décade. On a pu observer également une présence de quelques bécassines ainsi que les premières grives mais vraiment pas en grand nombre. Des bandes de sansonnets commencent à être présentes également. On observe toujours aussi de très belles bandes d'aigrettes,  des hérons et les premières bernaches cravants sont arrivées. Que nous réservera la prochaine décade ? Le premier dimanche de cette dernière aura vu un bon vent d’est-sud-est et quelques canards en vadrouille.  A suivre…


2ème décade :

En  comparaison à la première décade où l’on a pu observer des limicoles sur la plage des pauvres, la seconde décade ne fut pas une grande décade de migration. Les courlis et pies de mer observés ont profité d'un petit coup de vent favorable pour  continuer leur chemin vers le sud. C’est donc avec regret qu’on a vu partir ces limicoles laissant notre chère plage des pauvres un peu désertique. Grâce a un petit vent de nord-est le dimanche 12 on a pu observer quelques pilets, siffleurs et sarcelles. Toujours en petit nombre mais assez suffisant pour voir le sourire sur le visage des huttiers. Le lendemain alors que le vent soufflait fort et qu'il était orienté plein sud-ouest, ces anatidés cités précédemment nous ont rendu visite en  un peu plus grand nombre que la veille mais vraiment rien d'extraordinaire. Un beau passage de grives, étourneaux et tcha-tcha s'est déclenché le dimanche 19 au matin mais il n’aura duré qu'une seule matinée au plus grand regret des bottiers. Les premières bécasses sont arrivées également pendant cette décade, mais nous ne les avons pas encore observées sur notre territoire. A suivre…

3ème décade :

C'est pour le plus grand bonheur des bottiers que l'on a vu lors de cette décade arriver les oiseaux migrateurs terrestres. En effet grâce a la fraicheur matinale qui s'installe doucement, 'on a pu observer les grives, tcha-tcha, étourneaux en petit mais aussi en gros paquets. De belles bandes de ces derniers ont réjoui les chasseurs impatients de les voir passer sur notre baie. Malgré un beau mouvement des migrateurs terrestres, les différents gibiers d'eau tels les anatidés et les limicoles se font toujours attendre. La plupart des nuits, les huttiers n'ont même pas eu a compté le nombre de coup de fusil pouvant retentir dans la baie car il n'y en avait pas. Ceci dit il y a eu 2 voir 3 nuits où quelques pilets,  siffleurs et sarcelles nous ont rendu visite mais en nombre bien minime pour l'époque (même pas 10 canards de vu ou de prélevé). Une belle bande de bernache cravant (entre 100 et 150) stationne dans la baie, chose très rare lors des précédentes saisons. Certes c'est une espèce protégée mais ca fait toujours plaisir de les voir se baladant toute chantante au petit matin. Avec le froid qui ne devrait pas tarder à arriver et la pleine lune de ce début de mois de novembre, cela pourrait bien nous amener nos premières belles bandes de canards ... Rendez vous dans une petite dizaine de jours pour les prochaines observations. Amitié en saint Hubert.


Septembre 2014

1ère décade :

Pour cette 1ere décade de septembre avec un vent placé sous influence EST, beaucoup de personnes espéraient un bon 1er mouvement. Il y en a bien eu un, mais rien de bien significatif. Quelques paquets de siffleurs, sarcelles ont pu être admirés et prélevés. On n’aura pas eu un gros passage qui dure une nuit mais plusieurs petits mouvements de ces derniers anatidés nommés ci-avant qui permettaient aux huttiers de sauver la bredouille sur le matin. On n’observe plus beaucoup de limicoles en vadrouille dans la baie. Encore quelques « pieds rouges » et courlis mais qui se font de plus en plus rares malgré la présence d'un anticyclone idéalement placé qui nous vient tout droit des pays scandinaves. Nous verrons lors de la prochaine décade si nos chers oiseaux tant attendus viendront nous rendre visite. Amitiés en st Hubert.

2ème décade :

On est resté sous l’influence d’un anticyclone nous amenant des vents d'est comme pendant la 1ere décade. Un petit passage assez régulier de canards, limicoles a animé cette décade. On a pu observer toujours et encore nos chères petites sarcelles d'hiver ainsi que des siffleurs mais dans cette fin de décade quelques pilets sont venus nous rendre visite dans la baie. Ils commencent à arriver petit à petit tandis que les souchets sont de moins en moins visibles. Parmi les 1er siffleurs observés, on a vu pas mal de gros vieux mâles avec ce fameux carreau blanc qui leur est si particulier. Sur notre chère plage des pauvres un beau paquet de courlis d'environ 150 individus se promène le long de nos dunes tandis que les pieds rouges se font de plus en plus rares. Quelques chevaliers arlequin ont pu être observés ainsi que des pies de mer. Toujours la présence de la bécassine et ceux qui étaient devant les guignettes aux alentours 15 ont dû entendre et voir quelques cygnes qui se dirigeaient droit vers les baschamps. En cette fin de décade, les geais et grives commencent à arriver tout doucement tandis que des belles bandes de sansonnet sont déjà bien présentes....

3ème décade :